La halte...  la mer...  

La mer s'étend devant moi

à perte de vue...

Je laisse mon regard se porter

aussi loin que je peux

sur cet infini...

Tout près de moi, je distingue très bien les "caps",

 hautes falaises escarpées de couleur rouge

que le soleil matinal irradie

les rendant encore plus brillants.

 

Et cette mer,  d'un bleu si profond,

contre ces rochers rouges...

Quelle splendeur!

Mariage de la mer en mouvement

et des rochers immobiles...

le bleu et le rouge...

l'un contre l'autre,

l'un sur l'autre...

caresses de l'un pour l'autre...

 

Je me remplis les yeux

de ce spectacle naturel

et sans cesse renouvelé...

 

Aucun son si ce n'est le chant des oiseaux

et le bruissement des feuilles

agitées par un vent léger...

Je ne peux me lasser de tant de beauté!

Aucun artifice...

Rien que du vrai...  du pur..

du naturel...

 

Les mots deviennent inutiles...

pour décrire un aussi magnifique paysage

 

Texte ©Josette (L'Émerveille)

 


 
 

 

Pour envoyer cette page !





Création Cham